Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La négritude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime



Messages : 18
Points : 3737
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 22

MessageSujet: La négritude    Sam 19 Nov - 15:37

La négritude


La négritude est un mouvement littéraire fondé par Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor et Léon-Gontran Damas qui voulaient éliminer les barrières entre les étudiants des colonies françaises.
Mais René Maran est considéré comme le précurseur du mouvement, il obtenu le prix goncourt pour Batouala en 1921 qui fut la première personne noire à être récompensé d'un prestigieux prix littéraire.



Les trois acolytes se rencontrèrent à Paris au début des années 1930 et créèrent le premier et seul numéro de la revue des étudiants martiniquais l'étudiant noir.


Tous trois avec des options politiques différentes :
Léopold Sédar Senghor était un humaniste et chrétien . Il cherche à créer un lien entre la france et l'Afrique, il en vînt même à devenir ministre à deux reprises.
Léon Gontran Damans qui était proche des socialistes, tenta de moderniser les structures politiques et économiques en Guyane.
Aimé Césaire était plutôt un communiste.
Voici une vidéo de Léopold Sédar Senghor parlant de sa rencontre avec Aimé Césaire, de la création de L'étudiant noir et de la négritude.
http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/I05188646/rencontre-avec-aime-cesaire-la-negritude.fr.html


Ils proclament la grandeur de l'histoire de la civilisation noire face au monde occidental qui les a pendant de nombreuses années colonisés. Ils veulent valoriser leur identités et les valeurs culturelles du monde noir.
Cependant, les trois hommes ont trois fortes influences :
-La philosophie des lumières
-Le panafricanisme
-Le marxisme

Le terme appararu pour la première fois par Aimé Céaire, selon Léopold Sédar Senghor en 1935 dans la revue qu'ils créèrent l'étudiant noir.
On le revirent en 1939 dans le Cahier d'un retour au pays natal de Aimé Césaire puis en 1945 par Léoolod Sédar Senghor dans ses chants d'ombre. En voici un extrait :
Citation :
Nuit qui me délivre des raisons des salons des sophismes,
des pirouettes des prétextes, des haines calculées des carnages humanisés
Nuit qui fonds toutes mes contradictions, toutes contradictions dans l'unité première de ta négritude

Aimé Césaire écrivit :
Citation :
ma négritude n'est pas une pierre, sa surdité
ruée contre la clameur du jour
ma négritude n'est pas une taie d'eau morte ruée contre la clameur du jour
ma négritude n'est pas une taie d'eau morte
sur l'œil mort de la terre
ma négritude n'est ni une tour ni une cathédrale
elle plonge dans la chair rouge du sol
elle plonge dans la chair ardente du ciel
elle troue l'accablement opaque de sa droite patience.


Léopold Sédar Senghor en fit même un livre nommé « Qu'est-ce que la négritude » (1967) qui explique les fondements de la négritude.



Quelques citations sur la négritude :
« ma négritude n'est pas une taie d'eau morte ruée contre la clameur du jour » Aimé Césaire
« Ma Négritude point n'est sommeil de la race mais soleil de l'âme, ma négritude vue et vie
Ma Négritude est truelle à la main, est lance au poing Réécade. » Léopold Sédar Senghor
« Que veut la jeunesse noire ?... Vivre. Mais pour vivre vraiment, il faut rester soi... Les jeunes Nègres d'aujourd'hui ne veulent ni asservissement ni "assimilation", ils veulent émancipation... » Aimé Césaire


Dernière édition par Maxime le Mar 22 Nov - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon
Admin


Messages : 46
Points : 3787
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Citations et poème d'Aimé Césaire   Lun 21 Nov - 21:14

"Aucune race n'a le monopole de l'intelligence, de la beauté, de la force, et il y a une place pour tous au rendez-vous de la victoire."

"Je parle de millions d'hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d'infériorité, le tremblement, l'agenouillement, le désespoir, le larbinisme." (lors d'un discours sur le colonialisme)

«Nègre je suis, Nègre je resterai»

Voici de ses poèmes les plus connus et que j'apprécie:

LA ROUE

La roue est la plus belle découverte de l'homme et la seule
il y a le soleil qui tourne
il y a la terre qui tourne
il y a ton visage qui tourne sur l'essieu de ton cou quand
tu pleures
mais vous minutes n 'enroulerez-vous pas sur la bobine à
vivre le sang lapé
l'art de souffrir aiguisé comme des moignons d'arbre par les
couteaux de l'hiver
la biche saoule de ne pas boire
qui me pose sur la margelle inattendue ton
visage de goélette démâtée
ton visage
comme un village endormi au fond d'un lac
et qui renaît au jour de l'herbe et de l'année
germe

Aimé Césaire (1913 )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La négritude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Artiste] Jean-Michel BASQUIAT
» Léopold Sédar Senghor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Mouvement culturel :: Mouvement culturel-
Sauter vers: