Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Point de vue de Valentine Goby, romancière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
redelberg patrick
Admin


Messages : 269
Points : 4336
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: Point de vue de Valentine Goby, romancière   Jeu 24 Nov - 5:27

Bonsoir
Je suis un peu là en squatteuse, hein... à votre âge je détestais les dissertations mais j'adorais les commentaires de texte, le détricottage de toute l'écriture d'un auteur que j'aime. J'entendais, j'entends toujours, beaucoup d'élèves penser que leurs profs exagèrent un peu quand ils justifient chaque emploi d'un mot dans un texte par une intention de l'auteur. Ben ils ont raison. Maintenant que j'y suis, je revendique la place de chaque virgule !
Bref, ne pas me poser la moindre question sur la dissertation, je continue aujourd'hui encore à avoir peur de ce vide de la feuille blanche, je n'ai aucune imagination, et je ne commence à écrire qu'apères mêtre solidement documentée sur mon sujet... besoin de matière.
Bravo pour cette belle initiative en tout cas !
Valentine Goby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v. Goby
Invité



MessageSujet: Rencontre avec Jeanne Benameur   Sam 3 Déc - 21:18

Ca n'est pas loin de Reims, et ça pourrait bien vous intéresser !!!

Dans le cadre de conversations littéraires ouvertes au public, j'ai le grand bonheur de recevoir...


JEANNE BENAMEUR

samedi 10 décembre à 16h

Médiathèque de Conflans Ste Honorine (train direct St Lazare)

...pour l'ensemble de son oeuvre.


Ecrivain prolifique, auteure de pièces de théâtres, deromans et de nombreux textes pour la jeunesse, poète, directrice de collection,Jeanne Benameur a construit sa vie autour des mots, matière première de sonexistence et objet de son travail littéraire. Car les mots, la nécessité d'unelangue pour se dire, pour exister dans la relation à l'autre, à la famille, àl'aimé est le sujet récurrent de cette auteure, la quête première de sespersonnages, aussi bien celle de l'ouvrier en mal d'identité dans "Lesinsurrections régulières", que celle de Lea et de sa mère murées dans unsecret de famille dans "Laver les ombres". En contrepoint de cescheminements vers la parole, Jeanne Benameur dessine le silence, qui commandel'invention de nouveaux langages, et c'est la danse pour Léa, la peinture pourBruno, l'invention de rites improbables pour les trois circassiens des"Reliques"... Une ode au geste, au mouvement, sans cesse réaffirmée.

Un coup de train, et hop !
Ca peut pas faire de mal.
VG
Revenir en haut Aller en bas
 
Point de vue de Valentine Goby, romancière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le lac de Saint Point dans Le Doubs
» platy sur le point d'exploser !
» point de rosée
» Jasmin mal en point
» un peit point sur les methodes de castration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Espace écrivain :: Point de vue d'écrivains-
Sauter vers: