Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 nuit rhénane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
angelina



Messages : 31
Points : 3790
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 21

MessageSujet: nuit rhénane    Dim 4 Déc - 14:50

Mon verre est plein d'un vin trembleur comme une flamme
Écoutez la chanson lente d'un batelier
Qui raconte avoir vu sous la lune sept femmes
Tordre leurs cheveux verts et longs jusqu'à leurs pieds

Debout chantez plus haut en dansant une ronde
Que je n'entende plus le chant du batelier
Et mettez près de moi toutes les filles blondes
Au regard immobile aux nattes repliées

Le Rhin le Rhin est ivre où les vignes se mirent
Tout l'or des nuits tombe en tremblant s'y refléter
La voix chante toujours à en râle-mourir
Ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été

Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire
Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)


Le poème commence par une comparaison original , la qualité commune est étrange ( trembleur ) .
Il y'a une forme de Métonymie , début de personnification , renvoi vers un registre fantastique .
Il y'a aussi une anaphore " mon verre " qui rend se poème circulaire !
" écoutez" crée une rupture avec le système de dénonciation .
"le batelier" = il y'a le thème de l'eau qui renvois au nocher de la mythologie achéron , le batelier est donc ambigu .
Dans le 3éme vers " sept" fait référence au Ondines se qui rend se récit fantastique .
"sous la lune " = cadre temporel qui renvois au registre Fantastique .
Le vers 4 reprend le portrait traditionnel des Ondines ( mythologie germanique )
Une nouvelle rupture avec " debout chantez"
" plus haut " = couvrir le récit du batelier au début du poème !
le vers suivant ( vers 6 ) = il y'a une volonté de s'échapper a se chant ( le chant du batelier ) .
" Mettez " = le poète se prend pour le chef d'orchestre , il se prend pour le centre de l'espace .
A partir de se deuxième quatrain on remarque 2 images antitétique de femme a cause de la couleur de cheveux et de la manière que les cheveux sont présenté ( 1er quatrain = cheveux vert et long , 2 eme quatrain = fille blondes aux nattes repliées ).
Les filles blondes sont très étranges car elles ont le regard immobile , sa l'es rend statue !
Dans le 3 eme quatrain il y'a un rappel de mai = le rhin es personnifié , renvoi au cabaret , boit pour oublier . projection de sont état sur le fleuve ( ivre ) .
" les vignes se mirent " = renvoi au narcisme !
" refléter " = renvoi au danger du narcisme !
vers 11 = continuité du chant lent , triste , douleur , volonté de sorti !
vers 4 et 12 = les femmes se sont métamorphosé au long du poème " incantent " = envoute ensorcelle .
toute sa mélancolie passe par le lieu , histoire d'amour , les femmes sont funeste .

le dernière vers "Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire " = pré surrealiste , comparaison , éclat de rire brisé = bonheur casser .
se coter boucle le poème de manière très brutal , il s'arrête de manière triste et nostalgique .
le poème es un registre lyrique , élégiaque , mélancolie et aussi on peut dire fantastique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
nuit rhénane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» table de nuit en frêne
» Baisse de température la nuit
» Peut on éteindre le bac pour une nuit?
» photos de la tempête de cette nuit !!!
» La ville de LYON la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Poésie :: Commentaire Littéraire-
Sauter vers: