Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En quoi la mise en scène d'une oeuvre constitue, à sa manière, une interprétation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laura



Messages : 20
Points : 3779
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 21

MessageSujet: En quoi la mise en scène d'une oeuvre constitue, à sa manière, une interprétation ?    Sam 7 Jan - 22:12

Développement du sujet :



Une pièce de théâtre est une œuvre qui peut être lu mais qui a surtout pour vocation d’être mise en scène, regardée. En effet, d’une part, le metteur en scène qui a pour but de créer le décor et l’espace théâtrale, va pouvoir selon ses idées, choisir de respecter les didascalies de l’auteur ou changer la mise en scène initiale, c’est-à-dire les décors et la gestuelle des acteurs. Mais le metteur en scène devra tout de même respecter les recommandations et le texte de l’auteur. De plus, la mise en scène va permettre au metteur en scène d’exprimer sa personnalité, car selon ses gouts, il va choisir les décors, diriger la gestuelle des comédiens… Par conséquent, chaque version d’une même pièce se différenciera d’une autre. Ainsi, cela va créer une « nouvelle vie » à l’œuvre. Prenons l’exemple de l’œuvre En attendant Godot de Samuel Beckett et comparons à présent deux versions différentes de cette pièce avec la mise en scène de Roger BLIN et celle de Joël JOUANNEAU. On voit bien que les deux mises en scène sont complètement différentes, les comédiens ne sont pas disposés de la même manière. De plus, les décors ne se ressemblent pas ; Roger Blin, lui, a choisi de présenter l’œuvre dans un décor plus simple alors que Jouanneau, lui, a choisi un décor beaucoup plus riche. On obtient alors deux scènes dissemblables mais l’œuvre reste la même.
Nous comprenons dès lors, que le décor de la pièce peut servir à l’interpréter, à faire mieux comprendre une pièce. Toutefois, la mise en scène ne diffère t-elle pas aussi selon l’époque ?
Tout au long des époques, l’interprétation d’une pièce va évoluer. Premièrement, elle va changer suivant la société, qui elle aussi va évoluer ; les mœurs, les gouts, les mentalités et les libertés ne sont pas les même d’un siècle à un autre. Les attentes des spectateurs diffèreront. De plus, les avancées techniques vont jouer un grand rôle. En effet, au XXI e siècle, le metteur en scène dispose de nouvelles arrivées technologiques qui pourront lui servir à la décoration de la pièce comme des jeux de lumière, de la musique pour accompagner les paroles des comédiens… Par conséquent, l’adaptation d’une pièce d’une autre époque va être différemment présentée que la mise en scène initiale. Par exemple, Molière s’est servi de ses comédies satiriques pour dénoncer les mœurs ridicules de la société du XVIIe siècle mais cependant, à notre époque, celles-ci ont évoluées et ne sont plus les mêmes. Le metteur en scène va devoir s’adapter aux attentes des spectateurs. A notre époque, les spectateurs cherchent plutôt à rire, à passer un bon moment. Pour cela le metteur en scène pourra exiger de ses comédiens de renforcer le côté comique, pathétique de cette pièce en insistant sur la gestuelle des personnages … Ce qui permettra une réadaptation de la pièce.

D’autre part, la mise en scène d’une œuvre constitue aussi une interprétation grâce aux personnages présents sur scène. Le choix des comédiens va alors être très important pour le metteur en scène. Comme le dit Paul Claudel : « L’acteur est un artiste, son but est de faire vivre un personnage ». En effet, pour que le comédien atteint son but, il faut que son physique, sa personnalité, son caractère et son jeu d’acteur collent à ceux du rôle pour pouvoir concorder avec le personnage du texte et permettre son interprétation visuelle. Le comédien Gerard Depardieu, par exemple, grâce à ses attraits physique et sa personnalité, s’accorde parfaitement au personnage de Cyrano de Bergerac dans le film de Jean Rappeneau en 1990. Mais aussi, Madelaine Renaud qui elle, grâce à sa voix a su parfaitement tenir le rôle de Winnie dans la pièce «  Oh! Les beaux jours «  de Samuel Beckett. Ces deux comédiens sont reconnues ainsi, et ont pu toucher le publique grâce à leurs rôles. De surcroit, les costumes des personnages vont constituer une part de l’interprétation théâtrale. En effet , grâce à eux, ont peut situer l’époque, le genre théâtre… Le metteur en scène peut reprendre les costumes de départ, de l’époque de la pièce ou il pourra s’amuser à opter pour des costumes de son époque et permettre une actualisation de l’œuvre. Les costumes vont aussi servir pour l’histoire. En effet , le metteur en scène pourra les utiliser, par exemple, pour caractériser un personnage , sa classe sociale , son caractère. Les costumes pourront aussi accentuer le côté comique , tragique, pathétique d’une pièce. En premier temps , prenons l’exemple de la mise en sc.ne de Nicomède de Corneille par Brigitte K.Wajeman. Dans cette pièce, les acteurs sont habillés avec des costumes actuels , du XXI e siècle, en costard… alors que l’action se déroule au XVIIeme. Cela modernise la pièce, son interprétation car le spectateur aura l’impression que l’histoire se déroule dans la société actuelle. En second lieu , l’exemple de Georges Dandin dans la pièce de Molière montre bien le ridicule du personnage habillé comme un clown. Ce dernier va être ridiculisé par les les autres personnages qui eux, sont habillés avec des costumes de la bourgeoisie du Xxème siècle. . Cela accentue le côté comique de la pièce , Molière caricature la société grâce à son personnage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma1221



Messages : 1
Points : 2863
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: En quoi la mise en scène d'une oeuvre constitue, à sa manière, une interprétation ?    Mer 9 Jan - 19:33

scène : Au théâtre, le mot scène a deux sens. 1) C'est une partie d'un acte au cours de laquelle le plateau est occupé par les mêmes personnages. 2) C'est le plateau lui-même: l'espace où jouent les acteurs.

théâtrale : (représentation théâtrale)- Moment où la pièce écrite devient spectacle. Une pièce de théâtre est destinée à être jouée. Il n'y a guère que le Spectacle dans un fauteuil de Musset qui ait été écrit pour être lu. A cette exception près, tout texte théâtral ne constitue qu'une partie du projet du dramaturge. La représentation est l'objectif suprême. Pour servir le texte, qui n'est qu'un des éléments du spectacle, le metteur en scène doit penser au choix des acteurs, à la salle, à sa configuration, à son acoustique, aux éclairages, aux costumes, à la musique, aux accessoires. Ensuite, le rapport qu'il saura instaurer ou qui lui sera imposé avec le public conditionnera la réussite ou l'échec de la représentation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En quoi la mise en scène d'une oeuvre constitue, à sa manière, une interprétation ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De quoi vont se nourir mes plantes ?
» Mise en eau Rio 240
» mise en route aquarium 35 litres???quels poissons??
» [Portfolio] Les Fantaisies Souterraines by Jam ABELANET
» Nouveauté KABUKI MODELS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Théâtre :: Dissertation-
Sauter vers: