Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eymeric



Messages : 71
Points : 3739
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Jeu 19 Jan - 13:42

Je souhaite poursuivre un débat entamé ailleurs, mais qui peut légitimement prendre place dans ce magnifique espace discussion flambant neuf !
Mais l'entame va être fastidieuse, car je ne sais pas bien comment ils en sont arrivés là (Cf. culture contemporaine - citations - un illustres inconnu, sur la télévision).

Xavier a parlé d'inconscient, et dans le même article a dit ne pas aimer l'anesthésie.

Thibault lui répond qu'il y a là un paradoxe (si je ne m'abuse, arrêtez moi si c'est la cas).

Voilà pour le rappel...

Et donc on en viens à ma réponse !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eymeric



Messages : 71
Points : 3739
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Jeu 19 Jan - 13:50

Il ne me semble pas exister de liens réels entre ces deux notions.

Je pense même que l'inconscient peut être sources de souffrances extrêmement grandes, et particulièrement persistantes car profondément ancrées en nous même.
Mais peut-être peux-tu préciser ta pensée...

Pour en revenir à la question de souffrances inutiles (cf. début du débat), je suis assez d'accord avec toi Xavier. Peut-être est-ce mon côté optimiste, mais il y a énormément de choses à apprendre de nos souffrances, et elles nous permettent de nous construire en tant qu'individu, d'avancer. Mais fort heureusement, nous ne nous construisons pas exclusivement sur nos souffrances, loin de là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Jeu 19 Jan - 13:55

Le rappel est bien fait, j'aurais pas fait mieux ! D'ailleurs j'ai du mal moi même a dire comment on a pu en arriver là ! Sans doute en s'égarant...
Je vais donc laisser la parole à Xavier !
Revenir en haut Aller en bas
xavierridon



Messages : 72
Points : 3736
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Jeu 19 Jan - 18:25

Seul soucis, ma maigre philosophie s'est construite autour des écrits de Saint Eymeric.

Blague à part, je rejoins Eymeric sur bon nombre de points. J'ajoute même que l'inconscient est peut-être l'un des plus grands producteurs de nos souffrances puisqu'il guide nos actes inconscients autant que nos conscients. Et je n'ose vous dire que les inconscients communiquent, autrement dit que des déclencheurs de souffrances peuvent se parler sans qu'on s'en rende compte (Rien que cela fait mal de l'imaginer).

Après ses théories autour de la souffrance sont aussi culturelles. Notamment (principalement ?), les religions dans lesquelles ont baigné les régions dans lesquelles nous vivons, nos environnements prochest. Notre culture religieuse française est judéo-chrétienne. La souffrance dans la religion chrétienne a une place importante. Tout comme dans la religion hindouiste. Mais la souffrance ici n'est pas nécessairement physique. Elle est de tout ordre. Exemple : la place dans la société, les relations entre classes...

Mais je m’égares un peu, non ? (Journée fatigante est souvent source chez moi de digressions).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Jeu 19 Jan - 18:48

Saint Eymeric ? Connais pas ! Laughing
Non, plus sérieusement, je rejoint aussi Eymeric sur certains points mais je diverge sur d'autres, c'est certainement dû a une différence de culture, ou simplement a un vécu différent. Il est parfois effrayant de chercher a savoir ce que l'on aurait pu être si l'on n'avais vécu ces souffrances et ces bonheurs que l'on doit à la vie. Aujourd'hui je ne serais certainement qu'un simple ados se préoccupant de problèmes beaucoup plus futile que ne l'est la philosophie.
Quant à l'inconscient j'ai tendance à vouloir l'imaginer comme une sorte de voile qui détourne notre regards des choses que l'on ne pourrait soutenir et qui nous pousse aveuglement à croire en des choses autrement plus faciles à soutenir. On peut donc y voir dans mon interprétation une sorte d'anesthésie involontaire. L'inconscient porte d'ailleurs mal son nom, car après tout comment pourrions nous connaître son existence si nous n'en étions pas conscient... Ces faits que nous lui attribuons sont généralement ces erreurs inexplicables qui malgré le peu de recul que l'on arrive a prendre dans une analyse plus poussée de nous même restent inexplicables et semblent échapper à toute logique. D'ailleurs on pourrait y voir une inconscience d'un second degrés puisque l'on accuse l'inconscience pour éviter d'assumer les conséquences de nos actes. Frustrant non ?
Quand aux religions, j'ai tendance à penser à leurs propos que depuis les prémisses de leurs existence elle n'auront passé leurs temps qu'à prêcher la bonne parole a défaut de la suivre. Je pense bien-sur à l'église catholique puisque c'est celle que je connais le mieux pour ses abus. Mais je suppose qu'elle n'est pas la seule à abuser de son pouvoir. Borgia est une série qui montre bien le contraste entre les propos tenus par ces hommes de foi et leurs actes.
Moi aussi je m'égare !
Revenir en haut Aller en bas
xavierridon



Messages : 72
Points : 3736
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Ven 20 Jan - 9:32

Thibault a écrit:
Quant à l'inconscient j'ai tendance à vouloir l'imaginer comme une sorte de voile qui détourne notre regards des choses que l'on ne pourrait soutenir et qui nous pousse aveuglement à croire en des choses autrement plus faciles à soutenir. On peut donc y voir dans mon interprétation une sorte d'anesthésie involontaire. L'inconscient porte d'ailleurs mal son nom, car après tout comment pourrions nous connaître son existence si nous n'en étions pas conscient...

Pour expliquer l'inconscient, on utilise souvent l'image de l'iceberg. La partie émergée (celle que l'on voit), serait le conscient et la partie immergée (celle que l'on ne voit pas) serait l'inconscient. Dans la théorie freudienne, il existe aussi le pré-conscient qui permet le passage de fait inconscient dans la conscience (et inversement). Dans l'iceberg, cela pourrait être la partie entre deux eaux. (Je ne sais pas où replacer l'inconscient collectif dans tout cela mais il existe, à mon sens).

Après tu poses la question du contenu et du contenant. On connait le contenant qu'est l'inconscient, mais il me semble, que si on le nomme ainsi c'est parce que nous ne connaissons son contenu. Il nous reste à chacun à le deviner, le trouver (ou être guider pour le reconnaître).


Dernière édition par xavierridon le Sam 21 Jan - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redelberg patrick
Admin


Messages : 269
Points : 4350
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: Oh! La!!! Bravo!!!   Ven 20 Jan - 17:08

Je ne sais si je suis invité, et surtout si je suis à la hauteur de vos débats!...Bravo!!! Je ne peux que vous conseiller la lecture de Julia Kristeva!....dans le domaine, actuellement, on ne fait pas mieux, selon moi!...Continuez!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Ven 20 Jan - 17:09

J'avais déjà entendu parler de cette métaphore, mais je ne m'en souvenais pas, et puis de toute façon la banquise est en train de disparaître donc d'ici peu cette métaphore n'aura bientôt plus aucune signification ! Je remarque tout de même que chez toi les deux parties de l'iceberg sont "immergées" (relis ton texte ! Wink) Quant à la théorie freudienne je ne m'y suis pas encore plongé, chaque chose en son temps dis le proverbe ! J'essaierais de revenir sur cette conversation que je trouve d'ailleurs assez intéressante et constructive.
Pour en revenir à d'anesthésie que tu évoquais au début, ne trouve tu pas qu'il y a là un magnifique paradoxe à avoir un inconscient tout en détestant l'anesthésie ?
D'ailleurs Eymeric, quel est ton avis ?

Edit : M.Redelberg, ne soyez pas modeste ! D'ailleurs le but d'un forum n'est il pas de partager son savoir et de le confronter ? Que dit donc Julia Kristina en la matière ? Un nom me semble peu, pour donner envie a un lecteur de s'y intéresser !
Revenir en haut Aller en bas
xavierridon



Messages : 72
Points : 3736
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Sam 21 Jan - 15:48

J'ai fais la correction. Merci de me l'avoir dis. Ne t'en fais pas pour la théorie freudienne tu as tout temps !

Pour revenir sur anesthésie et inconscient je crois que ce sont deux choses bien distinctes. L'anesthésie est un processus qui t'empêche de sentir la douleur. L'inconscient peut autant créer de douleur que de joie. L'inconscient va diriger bons nombres de nos paroles, actes, émotions sans qu'on en soit conscient. L'inconscient vient de notre histoire (de notre peuple, famille, personne) et il forme notre personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Sam 21 Jan - 21:54

xavierridon a écrit:
Pour revenir sur anesthésie et inconscient je crois que ce sont deux choses bien distinctes. L'anesthésie est un processus qui t'empêche de sentir la douleur. L'inconscient peut autant créer de douleur que de joie. L'inconscient va diriger bons nombres de nos paroles, actes, émotions sans qu'on en soit conscient. L'inconscient vient de notre histoire (de notre peuple, famille, personne) et il forme notre personnalité.

Xavier : 1
Thibault : 0
A charge de revanche ! Very Happy

Citation :
Ne t'en fais pas pour la théorie freudienne tu as tout temps !
J'aimerais pouvoir dire que j'ai tout le temps, mais c'est faux. Ne nous voilons pas la face, je n'aurais jamais assez de temps pour faire tout ce que j'ai envie de faire, la vie est trop courte. J'ai horreur des compromis.
Revenir en haut Aller en bas
xavierridon



Messages : 72
Points : 3736
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Sam 21 Jan - 23:50

Je préfère ne pas penser à la durée de nos vies. Nous n'en savons que peu de choses, l'important sera déjà d'explorer une partie de ce que l'on veut. Mieux vaut vivre dans le temps plutôt qu'en lui courant après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Dim 22 Jan - 9:10

xavierridon a écrit:
Je préfère ne pas penser à la durée de nos vies. Nous n'en savons que peu de choses, l'important sera déjà d'explorer une partie de ce que l'on veut. Mieux vaut vivre dans le temps plutôt qu'en lui courant après.
Haha, tu préfère l'anesthésie ! Rolling Eyes Moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions   Aujourd'hui à 4:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat (suite) sur l'inconscient, l’anesthésie et autres digressions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anesthésie locale chez un chat souffrant de souffle au coeur
» chèvre morte après anesthésie générale
» anesthésie bouvier bernois
» Lapin toujours sous l'effet de l'anesthésie le lendemain de la castration
» La royale suite 95 double!!!Photos bas p.1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Discussion :: Espace discussion-
Sauter vers: