Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2) La lecture, un cruel dilemme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 2) La lecture, un cruel dilemme...   Dim 29 Jan - 19:54

Ah, la lecture, un plaisir que j'ai découvert il y a peu, un plaisir différent de ceux auxquels je m'étais habitué. Un moyen de se détendre, de s'évader, de partir loin de tout le stress de la vie quotidienne. Un voyage, un allé simple vers un monde encore inconnu, encore inexploré. La littérature est un si grand ensemble et chaque livre est une invitation au voyage. Le plus dur n'est pas de lire un livre en entier comme certains de mes amis ont l'air de le penser, le plus dur c'est de le choisir.
Choisir un livre au détriment d'un autre, choisir une voie en renonçant à une autre. Comme il est difficile de faire des choix ! Cela me rappelle Corneille, lui et ses fameux dilemmes. Les dilemmes, ces choix difficiles auxquels nous sommes souvent confrontés. Ces choix je les hais ! Bien sur certains me diront qu'il est toujours possible de lire ce deuxième livre que je regrette de n'avoir pas lu. Ils auront raison, mais ce sera au dépend d'un autre livre que j'aurais pu lire... Le temps me manque, ce sursis qu'on appelle la vie me paraît bien trop court pour engranger tout ce savoir contenu dans les livres !

La lecture est devenue pour moi un moyen de me détendre, un moyen d'apprendre et mieux encore un moyen d’appréhender la vie et toutes ces choses qui nous entourent sous un autre point de vue. Un point de vue que j'espère plus sage qu'avant. Au fil des pages, j'apprends, je réfléchis, je compare. Les livres ont plus à nous donner qu'une simple histoire !
Certains nous montrent une société, tantôt utopique, tantôt réaliste, pour mieux dénoncer ses défauts. On retrouve dans certains écrits une intention polémique, dans d'autre une intention didactique. D'autres encore nous propose un éveil à l'art, à la rêverie... La littérature est vaste, trop vaste pour être définie. Après tout comme le disait Oscar Wilde "To define is to limit" (Définir c'est limiter)

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
 
2) La lecture, un cruel dilemme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cruel dilemme
» pour ceux qui aiment la lecture...
» Lecture des articles du site
» [Livre de fiction] La Batrakhomyomakhie de Homère, lecture libre sur Mythorama.com
» lecture réfractométre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Journal de Thibault-
Sauter vers: