Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 1) Un tueur en Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Vous sentez-vous touché par ce qui se passe actuellement en Syrie ?
Oui
100%
 100% [ 6 ]
Non
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Maxime



Messages : 18
Points : 3733
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 22

MessageSujet: 1) Un tueur en Syrie   Jeu 9 Fév - 15:52

Je pense que vous avez entendu parlé de près ou de loin de la Syrie qui est au cœur de l'actualité international. En effet, la Syrie fait parti de ses pays où le peuple souhaite que leur « président » laisse  ses fonctions. C'est dans la volet du printemps arabe que la première manifestation syrienne contre Bachar El-Assad à eu lieu le 17 février 2011 à Damas (capital de la Syrie) avec pas moins de 30 000 personnes. C'est donc dans un contexte assez critique pour le dictateur qu'il ordonna aux armées de repousser les manifestants. C'est alors que chaque vendredi l'armée effectue des bombardement qui ont pour cibles des manifestants qu'ils soient armés ou non.
Et cela dure depuis maintenant mai dernier, ce qui porta selon l'ONU le nombre de mort à 5 000. Cet homme est donc pleinement entrain de commettre un crime contre l'humanité donc mais pourquoi personne ne bouge pour arrêter ce massacre me direz-vous ?
Si c'était aussi simple il y aurait longtemps que ce despote aurait eu le même sort que son compère Khadafi en Libye. Mais pour la Libye l'ONU était intervenu. Pourquoi donc elle n'intervient pas ? Car elle ne peut, pour le moment, rien y faire. En effet pour effectuer une intervention militaire, un vote à lieu qui est orchestré par le conseil de sécurité.
Le conseil de sécurité contient 15 membres dont 5 sont permanents dont la France, les USA, le Royaume-Uni, la Chine et la Russie dont tous ont le droit de veto, si celui-ci est proclamé par un des membres permanents alors le projet est annulé. Les 10 autres membres sont renouvelés tous les deux ans. Comme vous l'avez sans doute lu ou entendu 2 de ses cinq membres sont contre cette intervention, la Chine et la Russie.
Mais pourquoi donc ? Tout simplement toujours et encore pour des intérêts économique, la Russie n'ayant pour seul allié dans le golf la Syrie enfin plutôt son dirigeant, Moscou ne veut donc pas que ce tyran soit démis de ses fonctions. C'est pour cela que le projet d'intervention est totalement paralysé par ces deux vetos. A quand la fin de ses massacres ? Comme celui de Homs le 3 février qui est le plus meurtrier de tous à ce jour, oui à ce jour car chaque jour un massacre à lieu en Syrie et cela n'est visiblement pas près de s'arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eymeric



Messages : 71
Points : 3725
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: 1) Un tueur en Syrie   Jeu 9 Fév - 16:28

J'ignore si vous attendez des réactions sur la Syrie ou sur l'ONU, ou peut-être les deux après tout.

Je me permets donc de réagir sur l'ONU, et plus précisément sur les membres permanents du conseil de sécurité. Car on peut légitimement se demander pourquoi ces cinq pays ont un tel pouvoir. Pourquoi donc, d'une part, ces cinq pays, et d'autre part, ,un tel pouvoir ?

Il faut, pour le comprendre, remonter à la création de ce conseil de sécurité. A la sortie de la seconde guerre mondiale, les "vainqueurs" se dotent d'un outil de contrôle et de maintien de leur place sur le toit du monde.

Pourquoi donc, 67 ans après sa création, le conseil de sécurité n'a pas été modifié ? Et bien grâce à ce magnifique droit de véto, qui a d'ailleurs bloqué toute décision internationale pendant la période de guerre froide, ni les Etats Unis ni l'URSS ne voulant, par principe, être en accord avec l'ennemi.

Mais pourquoi aujourd'hui n'y a-t-il pas une place au sein des membres permanents du conseil de sécurité pour un pays Africain ?
Pourquoi la France garde-t-elle sa place ? Quelle légitimité a-t-elle face aux autres nations européennes ? Quid du Japon, qui, par son refus de se doter de l'arme nucléaire, fait preuve d'une position pour le moins intéressante concernant le maintien de la paix mondiale, qui est le but premier, officiellement, de l'ONU ?
Je n'ai pas retrouvé de chiffres à ce sujet, mais il me semble que le Japon figure dans le trio des pays qui fournissent le plus grand nombre de soldats à l'ONU.
Et quant est-il de l'Inde, dont la population dépassera celle de la Chine dans les décennies à venir ?


Je pense qu'il est plus que temps de remettre en cause le bien fondé, non pas de l'ONU, mais de son organisation. Ce ne doit plus être une arme aux profits économiques des pays les plus puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon
Admin


Messages : 46
Points : 3783
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: 1) Un tueur en Syrie   Jeu 9 Fév - 16:35

L'ONU est une organisation qui a pour devoir de présever au mieux possible la paix dans le monde et la sécurité des citoyens de la planète. Or, si elle doit dépendre de pays qui ne pensent qu'a leurs profit, qu'il soit économique, financier ou politique, elle ne peut atteindre ses objectifs. C'est ce qui se passe en ce moment pour la situation Syrienne. Des centaines de vies humaines dépendent de la décision de 2 pays, la Chine et la Russie, qui ont appliqué leur droit de véto. Pourquoi font-ils cela? En Russie, à un mois de l’élection présidentielle, Vladimir Poutine ne veut surtout pas passer aux yeux de ses électeurs et de ses opposants pour un faible qui cède aux pressions de l’Occident (reste de la guerre froide) et abandonne un allié de longue date. De plus, les accords entre la Russie et la Syrie au niveau économique sont important (plus de 4 milliards de dollars). En Chine, Liu Weimin, le ministre des affaires étrangères a déclaré "La Chine est l'amie du peuple syrien dans son ensemble". Alors ne faudrait-elle pas quelle retire son véto? Je le pense fortement.

Et il faut, comme le dit Eymeric, changer ce système de ces 5 pays souverains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1) Un tueur en Syrie   Jeu 9 Fév - 18:14

Bon, tout d'abord pour répondre au sondage, j'ai du mal à me sentir directement concerné par ce qui se passe en Syrie, nous n'y vivons pas. Il me parait donc assez dur de comprendre l'ampleur des difficultés que le pays et ses habitants vivent en ce moment même. En revanche je n'irais pas jusqu'à dire que cela ne me concerne pas.

La situation reste assez préoccupante. Le printemps arabe qui a eu lieu il y a encore peu de temps ne s'est malheureusement pas fait sans sacrifices (cf Libye). Il faut croire que les pertes humaines sont une règle inévitable à toutes les révolutions, c'est bien malheureux.

Quant à l'ONU, la fameuse organisation crée pour préserver la paix, elle semble plus se préoccuper des enjeux financiers... Mais devrait on changer son organisation pour autant ? Nous jouissons aujourd'hui d'un héritage, d'un droit de veto, qui donne à la France un grand pouvoir par rapport aux autres nations. La France n'aurait donc aucun intérêt à voir l'ONU modifiée. Il en est de même pour les Etats Unis, la Russie et les autres. Si ce n'est pas de ces 5 pays que vient la volonté de changer de système, d'où viendra-t-elle ?
Les Etats agissent selon leurs intérêts, comment pourrions nous les en blâmer, nous qui sommes les premiers à descendre dans la rue pour un allongement de la durée de cotisations aux retraites. L'exemple est très discutable, c'est vrai, mais les français se plaignent sans cesse de l'augmentation du coût de la vie et de la chute du pouvoir d'achat (etc...). Le coût de la vie dépend aussi des relations internationales et des échanges. Je trouve ça assez délicat de critiquer, puisque j'ai l'impression de ne pas en savoir assez pour pouvoir juger.
L'étique semble s'opposer à l'argent, comme dans bon nombre de choses dans notre société (délocalisation vers la chine ou l'on fait travailler des enfants etc...) et généralement l’appât du gain l'emporte sur le peu qu'il nous reste d'éthique...
Pour l'intervention en Libye n'oublions pas que nous avions intérêt à y aller, être perçu par un peuple comme celui qui a aidé à "la libération du pays" peut faciliter les relations par la suite. En plus on avait profité de l'occasion pour tester un nouveau type de missile lancé depuis nos avions.
Bref la situation me parait assez complexe...

Revenir en haut Aller en bas
Maxime



Messages : 18
Points : 3733
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1) Un tueur en Syrie   Jeu 9 Fév - 18:15

J'aimerai rebondir sur les membres permanents du conseil de sécurité n'est pas changé depuis sa création c'est-à-dire après la seconde guerre mondiale.
Il faut savoir qu'en 1993, une réforme avait été envisagé pour ajouter 5 nouveaux membres permanents ainsi que 4 nouveaux sièges de membre non-permanents. La répartition des 5 nouveaux sièges auraient été de la sorte que le Tiers-Monde en obtiennent trois et les deux derniers seraient revenus aux grands vaincu de la seconde guerre mondiale, l'Allemagne et le Japon. Mais les USA refusèrent en 1997 et préfèrent un système de rotation plutôt que le conseil de sécurité ne dépasse les 20 membres.
En 2005, le G4 ( Allemagne, Brésil, Japon et l'Inde) a refait une demande pour 6 nouveaux membres permanents voient le jour mais sans le droit de veto. Ils souhaitaient se les attribuer ainsi que les deux derniers à deux État africain. Mais ce projet n'a pas aboutit.
La question avait été reposée en 2010 par les différents ministres des affaires étrangères africains et ils réitérèrent leur souhait à l'ONU pour accroître leur impact sur la scène international. Cette demande avait été appuyé par le gouvernement français qui trouvait lui aussi anormal que le continent africain n'ait aucun membre permanent. Tout en sachant que les deux tiers des conflits donc s’occupent l'ONU se trouve en Afrique.
Mais si l'Afrique obtient un siège, qui en fera l'usage ? L’Afrique du Sud figure comme le postulant le plus crédible en vue de sa situation économique mais ce n'est pas la seule. L'Égypte elle aussi souhaite l'intégrer par le biais d'Hosni Moubarak ainsi que le Sénégal avec Abdoulaye Wade. Le premier a fait les frais du printemps arabe et le second est en pleine polémique sur la démocratie au Sénégal.
Donc encore faut-il que le futur pays africain soit stable politiquement avant de pourvoir prétendre à la place de membre permanent au conseil de sécurité.
Récemment le chef d’État de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma, a remit en cause le système du conseil de sécurité et de la nécessité à en reformer un dû à cette absence de pays Africain en tant que membre permanent.
Personnellement je pense qu'il serait préférable que les pays membres permanents au conseil de sécurité soient élu de manière démocratique par l'ensemble des pays membres de l'ONU mais tout en respectant un certains nombres de règle pour pouvoir prétendre à être éligible.


Dernière édition par Maxime le Jeu 9 Fév - 20:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eymeric



Messages : 71
Points : 3725
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: 1) Un tueur en Syrie   Jeu 9 Fév - 19:39

Je savais effectivement qu'il y avait eu des propositions de réformes qui ont avortées, mais j'avais très peu d'info sur le sujet.

Merci beaucoup pour ces précisions, c'est vraiment, je trouve, très intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redelberg patrick
Admin


Messages : 269
Points : 4336
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: Forum   Ven 10 Fév - 18:48

Vous m'impressionnez terriblement!.... Bravo!!!! J'aimerais abonner le forum au quotidien Le Monde en ligne; cela vous ferait des informations intéressantes pour vos débats!..Si quelqu'un peut me dire si c'est réalisable, je le fais immédiatement! A ce propos, ce matin sur France-Culure, il était question de l'entretien publié ce jour dans le Monde des Livres, avec le romancier hongrois, Imre Kertész, prix Nobel de Littérature; je n'ai pas encore lu l'article mais il parâit qu'il est "lumineux" pour qui veut comprendre un peu ce que traverse la Hongrie. J'attends vos idées pour m'aider à abonner le site au Monde, je compte sur vous??? Sinon, je téléphonerai la semaine prochaine!.... Je vous admire!!!!!!Comme j'aimerais être dans cette classe!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redelberg patrick
Admin


Messages : 269
Points : 4336
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: Kertész   Ven 10 Fév - 18:58

Je vous incitais à lire l'entretien avec le romancier Imre Kertész...et cela m'a fait penser....
à André Kertész!..Découvrez-le aussi!!! Avec Man Ray, il a fortement contribué à faire de la photographie une pratique artisitique à part entière!
A découvrir, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1) Un tueur en Syrie   Aujourd'hui à 15:39

Revenir en haut Aller en bas
 
1) Un tueur en Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Liban et la Syrie
» C'est quoi un chien ? Un bon début d'explication, un tueur ??
» Prison ferme pour le maître d'un chien tueur de bébé
» L'ouverture de la frontière entre la Turquie et la Syrie propice au tourisme
» Cochon tueur de dinosaure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Forum de Maxime et Léon-
Sauter vers: