Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 14) Linda Lê, mon amour...de l'écrit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
redelberg patrick
Admin


Messages : 269
Points : 4344
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: 14) Linda Lê, mon amour...de l'écrit.   Sam 11 Fév - 21:21

C'est idiot, mais je tenais à ce que mon 200ème message sur ce site lui soit consacré...
Linda Lê
Evidemment, personne ne la connaît...les médias culturels ont d'autres chats à fouetter...pardon, à mettre en tête de gondole...et pourtant!....
Je l'ai connue grâce à ma copine Chloé Delaume, qui m'a dit son admiration..
Dès que j'aime un être, sa singularité, tout ce qui le fait, me passionne, m'intrigue....
J'ai tout lu, même les textes introuvables..
J'ai pleuré, j'ai joui, j'ai pensé donc....
J'ai souffert aussi...Voyant tout ce que cette romancière hors-norme...avait lu!.
et dont elle avait rendu compte à travers des textes à pleurer!..
Un enfant, innocent, dans le monde de la littérature, malgré mes 3600 livres!...Voilà ce que j'étais, brutalement!
Elle rendait compte, analysait, comme Roland Barthes le faisait si bien pour quelques livres distingués,...des centaines de livres, des centaines d'auteurs...que je ne connaissais pas...
Puceau de la littérature, mon premier choc passé, j'entamais le parcours invraisemblable de découvrir sa culture!...
C'est en cours...
Mars 2010... fébrile, angoissé, minable, je me rends au Salon du Livre pour la rencontrer...
Quinze jours avant, la peur de me ridiculiser me taraude...Je ne dors plus, comme, plus jeune, je ne dormais pas avant la rencontre, paralysante, avec des écrivains, des théoriciens de l'art avec qui je m'étais engagé, imprudent, à réaliser un entretien à publier dans une revue de référence...Il n'y a pas de médecins, pas de médicaments, dans ces cas-là!...
J'y vais...panique en voiture pendant tout le trajet... Je suis là plus d'une heure avant son arrivée officielle à son stand... Je passe voir Chloé... Sympa, proche, ouverte, comme d'habitude et qui se dit heureuse que je la rencontre. J'arrive au stand de LINDA LÊ, persuadé que ma démarche est inutile, compte tenu de sa timidé et de son refus de faire parler d'elle..Je sais que je vais me ridiculiser... Je ne la connais que par photos... J'arrive donc...personne au stand....je fais semblant de m'intéresser aux autres écrivains de l'éditeur dont les livres s'étalent comme des flaques, malsaines, gluantes, déplacées....
Linda arrive, sans que je ne m'en aperçoive... Je la lis, et la relis, sans discontinuer, depuis trois mois...elle est là!... Je lui adresse quelques mots, bredouillants, pour l'inviter au lycée, sachant ma cause perdue....naturellement elle me répond: "Oui, Chloé m'a parlé de vous.".....
Comment disparaître à l'instant tant on se sent heureux et mal en même temps!....La rencontre, au lycée ( ce qu'elle avait toujours refusé) était prévue pour mars 2011...j'ai vécu un an de bonheur intense à la préparer...
Entre temps, il m'a été signifié que je ne ne pourrai plus organiser librement de rencontres littéraires au lycée....
Je n'ai pas connu de douleur plus extrême...
Elle ne viendra pas..
Nous avons échangé quelques mails, aavnt que je ne sache .. Elle était contente à l'idée de cette première pour elle...j'étais fou!!!! Dès que je lui ai parlé de mon projet, elle m'a donné son adresse mail et son tél portable.... Aucune, aucun ne l'avait fait!...Il faudrait raconter mon retour sur reims en voiture, tard dans la nuit, alors que j'avais cours le matin à l'aube....Moments sacrés.. Je n'ai pas mis l'autoradio et pourtant ça hurlait de bonheur dans la voituire!....
Et puis, cette dédicace à un de ses livres que je lui présentais:
"A Patrick, pour lire, aimer, admirer, donner à lire. Avec tout le plaisir que j'ai eu à vous retrouver."
Quelques jours après, je lui envoyais un mail, pour lui dire combien cette dédicace me touchait, me troublait, alors que nous ne nous connaissions pas....
Réponse de Linda...
"C'est vrai, mais j'ai vraiment eu l'impression que l'on se retrouvait."
Je n'ai jamais eu le courage de lui annoncer que cette rencontre ne se ferait pas...
Elle a dû deviner..J'en souffre encore, et pour toujours...
Et pour toujours, je l'admire...et pour toujours...
No comment

Linda Lê
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
14) Linda Lê, mon amour...de l'écrit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bisou d'amour !!!
» Linda, lévrier en fuite le 10/04 à Le Tourne (33) / En partenariat avec MAYDAY / Retrouvée !!!
» Amour en cage //phisalis//coqueret
» les poignées d'amour
» Elegante, Amour de Galgos Mâle de 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Journal de M. Redelberg-
Sauter vers: