Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Commentaire littéraire , SPLEEN ,Les fleurs du mal, Charles Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jul!ette



Messages : 9
Points : 3600
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 20

MessageSujet: Commentaire littéraire , SPLEEN ,Les fleurs du mal, Charles Baudelaire    Ven 17 Fév - 12:48

LXXVIII - Spleen

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
II nous verse un jour noir plus triste que les nuits;


Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris;


Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,


Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.


- Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.


Les fleurs du mal ,
Charles Baudelaire
1857






D'une part , le thème de l'enfermement ne participe-t-il pas au
thème de la dépression ? Tout d'abord, l'emploi du comparant
"comme un couvercle"(v1) renvoit à un lieu , très concret , et
emmène jusqu'à la mort , une mort étouffée. Ce comparant est
fort car il occupe presque la moitié du vers et parce qu'il compose
la rime. De même , l'auteur évoque "vaste prison"(v10) que l'on
" et à l'espace , c'est un emploi paradoxal de cet adjectif. On peut
alors voir que l'ensemble du monde n'est que prison , un monde
péjoratif alors qu'on pourrait le croire mélioratif grâce à la liberté.
En oûtre , on peut citer "cachot humide"(v5) qui est par rapport à
la terre , à cause de l'humidité il y a un sentiment désagréable. Le
choix du mot "cachot" est plus horrible que "prison" donc il fait
beaucoup plus vite allusion au thème. De surcroit , l'auteur emploi
"battant les murs"(v7) , cela montre une lutte , un combat violent ,
avec cette impression qu'elle ne va jamais se finir , ce qui mène
au desespoir et au malheur.Enfin , Charles Baudelaire évoque
"embrassant tout le cercle"(v3) où le cercle nous rapporte à
l'enfermement alors qu'on pourrait penser que c'st mélioratif
, romantique. Par conséquent , l'mage de l'enfermement est forte
et de plus originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Commentaire littéraire , SPLEEN ,Les fleurs du mal, Charles Baudelaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez dit "Soirée littéraire" ?
» Nouvelle acquisition littéraire !
» Lexique littéraire
» Café Caplan à Guimaëc
» Nouvelle: L’arbre qui cache la forêt… (A méditer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Poésie :: Devoirs-
Sauter vers: