Forum de Français des 1ES1

Les 1ère ES1 de Roosevelt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une hémisphère dans une chevelure, Charles BAUDELAIRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CharlineB.



Messages : 5
Points : 3716
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 22
Localisation : TINQUEUX

MessageSujet: Une hémisphère dans une chevelure, Charles BAUDELAIRE.   Mer 16 Nov - 8:49

Poème extrait du recueil Le Spleen de Paris.

Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l’air.
Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! tout ce que j’entends dans tes cheveux ! Mon âme voyage sur le parfum comme l’âme des autres hommes sur la musique.
Tes cheveux contiennent tout un rêve, plein de voilures et de mâtures ; ils contiennent de grandes mers dont les moussons me portent vers de charmants climats, où l’espace est plus bleu et plus profond, où l’atmosphère est parfumée par les fruits, par les feuilles et par la peau humaine.
Dans l’océan de ta chevelure, j’entrevois un port fourmillant de chants mélancoliques, d’hommes vigoureux de toutes nations et de navires de toutes formes découpant leurs architectures fines et compliquées sur un ciel immense où se prélasse l’éternelle chaleur.
Dans les caresses de ta chevelure, je retrouve les langueurs des longues heures passées sur un divan, dans la chambre d’un beau navire, bercées par le roulis imperceptible du port, entre les pots de fleurs et les gargoulettes rafraîchissantes.
Dans l’ardent foyer de ta chevelure, je respire l’odeur du tabac mêlé à l’opium et au sucre ; dans la nuit de ta chevelure, je vois resplendir l’infini de l’azur tropical ; sur les rivages duvetés de ta chevelure je m’enivre des odeurs combinées du goudron, du musc et de l’huile de coco.
Laisse-moi mordre longtemps tes tresses lourdes et noires. Quand je mordille tes cheveux élastiques et rebelles, il me semble que je mange des souvenirs.

Idée de plan pour le commentaire :

NE PAS OUBLIER DE FAIRE UNE RAPPROCHEMENT ENTRE LES POEMES "Parfum Exotique" & "La Chevelure" (toujours de BAUDELAIRE) AVEC CELUI DE CI-DESSUS.

I - Des effets de poésie dans la prose
Le poème ne s'appuie ni sur des vers, ni sur des rimes. Il est en prose et est composé de sept paragraphes. On constate tout de même des effets de poésie, puis la boucle de répétition qui revient sans cesse au cours du poème "Laisse-moi" suivit du verbe à l'infinitif, puis de "longtemps" suivit à son tours du souvenirs évoqué. L'anaphore "dans" présent dans pratiquement tous les paragraphes introduit l'effet rythmé de REPETITION. L'auteur utilise toutes sortes de figures de style pour rendre le thème très poétique.
II - Une évocation poétique
1. Sens et sentualité
2. La chevelure
3. Un voyage immobile

III - Un univers poétique
1. Le rêve
2. Un voyage double
3. Le chant harmonieux



BON COURAGE POUR LE DEVELOPPEMENT . Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une hémisphère dans une chevelure, Charles BAUDELAIRE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poisson tête-de-serpent trouvé dans la Saint-Charles
» poèmes en images
» phase de lune dans l'hémisphère sud
» BONJOUR DU MANOIR SAINT CHARLES (REMY-OISE)
» Les Cavaliers King Charles de Teddy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Français des 1ES1 :: Poésie :: Commentaire Littéraire-
Sauter vers: